Haut de page
Tu veux prendre rendez-vous !

Questions fréquentes

Comment prendre rendez-vous pour mon contrôle technique ?

Le contrôle technique concerne les véhicules de plus de quatre ans et doit être renouvelé tous les deux ans. Pour les véhicules utilitaires légers, il doit aussi être effectué tous les deux ans mais il est complété par une visite complémentaire pollution dans les 10 à 12 mois suivants le contrôle technique. Si vous possédez un véhicule de collection, le contrôle technique est à effectuer tous les 5 ans.  

Que se passe-t-il si la date de mon contrôle est passée ?

Si votre contrôle technique n’est plus valide, cela constitue une infraction au Code de la Route qui peut être sanctionnée par une amende. Vous risquez ainsi une amende de 135€ qui sanctionne indifféremment un propriétaire qui n’a jamais soumis son véhicule au contrôle technique et un contrôle technique qui n’est plus valide. 

Quel est le prix du contrôle technique ?

Le prix du contrôle technique n’est pas fixé par l’État, il dépend de certains critères comme votre localisation, le type de véhicule que vous souhaitez passer au contrôle, l’énergie utilisée ainsi que le type de contrôle à réaliser. 

Quel contrôle dois-je passer si j’ai un véhicule de collection ?

Si vous possédez un véhicule de collection, vous devez soumettre votre véhicule au même contrôle technique qu’un véhicule commun. La seule différence réside dans la périodicité de celui-ci, en effet vous devez effectuer un contrôle technique de votre véhicule de collection tous les 5 ans au lieu de 2 ans pour un véhicule ordinaire. En revanche, si votre voiture de collection a été mise en circulation avant le 01/01/1960, elle est exemptée de contrôle technique.

J’ai un véhicule utilitaire, à quelles règles suis-je soumis ?

En plus du contrôle technique périodique, un véhicule utilitaire doit réaliser entre le 11ème et le 12ème mois, suivant celui-ci, une visite complémentaire pollution. 

Puis-je passer le contrôle de mon 4x4 ou de mon camping car dans n’importe quel centre ?

Certains types de véhicules comme les 4x4 ou les camping-cars nécessitent des équipements spéciaux, il est donc nécessaire de valider préalablement avec le contrôleur que le centre est bien équipé pour contrôler le véhicule. 

La contre-visite est-elle obligatoire ?

La contre-visite est obligatoire uniquement si lors du contrôle technique, le contrôleur a émis un procès verbal défavorable. Dans ce cas, vous retrouverez, sur le procès-verbal, les points de contrôle défectueux que vous devez réparer avant de présenter votre véhicule à la contre-visite. 

La contre-visite est-elle gratuite ?

La contre-visite peut parfois être offerte par les centres de contrôle mais en règle générale, elle ne dépasse pas les 30€.

Que faut-il faire en cas de vente d’un véhicule ?

Si vous souhaitez vendre votre véhicule de plus de quatre ans, vous devez vous assurez que le contrôle technique date de moins de six mois. Si le véhicule doit passer une contre-visite, le véhicule doit être vendu dans les deux mois suivants le contrôle technique. Vous devez aussi fournir à l’acheteur le procès-verbal du contrôle technique d’avant vente ainsi que les procès-verbaux des contre-visites éventuelles. 

Que faut-il prendre en compte pour l’achat d’un véhicule ?

Lorsque vous achetez un véhicule, demandez au vendeur de vous fournir le procès verbal de la visite technique périodique afin de connaître, en détail, l’état des principaux organes de sécurité du véhicule. A compter de la vente du véhicule, vous avez 1 mois pour faire immatriculer votre véhicule à la préfecture sans quoi vous devrez repasser le contrôle technique à vos frais. 

J’ai des vitres teintées à l’avant de mon véhicule, est-ce que je risque une amende ?

Depuis le 1er janvier 2017, les vitres latérales avant doivent avoir une transparence suffisante avec une transmission de lumière d’au moins 70%, auquel cas vous serez soumis à une contre-visite. Aussi, si votre voiture est contrôlée par les forces de l’ordre, vous risquez une amende de 135€ ainsi que la perte de 3 points de permis. À savoir que cela ne s’applique pas au propriétaire du véhicule mais au conducteur. 

Quand dois-je passer mon contrôle technique volontaire ?

Le contrôle technique volontaire n’est pas une obligation. Ce type de contrôle peut être passé quand vous le souhaitez, c’est un moyen de vérifier la conformité de votre véhicule aux points de contrôle technique. Vous pouvez choisir les éléments à contrôler et vous ne saurez pas soumis à une contre-visite si des défauts sont repérés. Cependant, le contrôle technique volontaire ne remplace pas le contrôle technique périodique ni prolonge la validité de celui-ci. 

Comment préparer mon contrôle technique ?

Pour préparer votre contrôle technique et éviter une contre-visite, vous pouvez faire quelques vérifications vous-même. Vous pouvez ainsi vérifier que tous les éclairages de votre véhicule fonctionnent, vérifier le niveau du liquide de frein, que vos plaques d’immatriculation sont bien fixées… Des points de contrôles facilement vérifiables que vous pouvez retrouver dans notre liste de vérifications ci-dessous. 

 

Télécharger le document